Jeudi 21 et Vendredi 22 mars à 16:00 et 20:00

Des artistes jeunes ou confirmés font le choix de la prise de risque artistique et de l’expérimentation. Avec des formes courtes et des extraits, leur talent s’expose sur notre plateau. Professionnels, publics, artistes se retrouvent et échangent lors de ces rencontres ludiques et chorégraphiques.

Suite à un appel à participation lancé le 3 janvier 2024 jusqu’au 26 janvier 2024, huit projets ont été sélectionnés, soit quatre projets à découvrir chaque jour.

Jeudi 21 mars 2024 à 16:00 et 20:00

 

quatre trois   : △ – Andrège BIDIAMAMBU et Seren KANO (Afro Samouraï crew)

Andrège BIDIAMAMBU et Seren KANO Afro Samouraï crew  s’approprient et expérimentent avec les éléments qui constituent selon eux l’essence du « Locking » : le groove, la technique, les rythmiques… et en font leur outil de communication à la manière d’un langage, invitant le spectateur à assister à une de ces nombreuses conversations.

 

SVEN – Héloïse JOCQUEVIEL

SVEN propose une “contre histoire” de la métamorphose femme-cygne blanc.
Ici, la créature hybride : cygne, monstre et humaine ne vit en rien l’animalité comme punitive ou inférieur à l’humain. Ses métamorphoses lui donnent la capacité de s’adapter à la destruction de son milieu de vie.  SVEN accueille pleinement son potentiel de transformation et ne craint pas l’apocalypse puisqu’iel est apte à s’y adapter. Iel est une créature qui déjoue les normes et les formes.

 

AKERAQ – nu igmiar – Anaïs BERMEO

Ici il y a joies, frustrations et espoirs d’une vie, rage et faim insatiable de vivre, c’est le cheminement émotionnel ou spirituel d’un départ vers un changement de vie, les prismes allant du socio-politique au spirituel, en passant par l’émotionnel. Entre la Bretagne et la Colombie, les notions de rituels, mondes invisibles ou encore sociétés matriarcales s’entrecoupent, laissant place à cette énergie particulière dans la création.

 

Le Quatrième pas se fait dans la nuit – Anne-Sophie LANCELIN (Compagnie Euphorbia)

La danse explore des états instables, transitoires qui donnent lieu à des surgissements et à des apparitions. Il s’agit d’un monde intermédiaire dans lequel il nous faut nous enfouir pour recueillir des visages, raviver des émotions, recouvrer des souvenirs, réveiller des êtres de différentes natures.
La musique, la photographie et la chorégraphie révèlent la diversité des temps, des lieux et des états de corps présents pour tisser une histoire commune. Elles interrogent notre perception et nous relient à l’étrangeté présente dans le réel.

Thalatha - Cie Askaa
©DR
Thalatha - Cie Askaa ©DR
Io sono molti - Rachele Pinzan et Giuditta Di Cataldi
©DR
Io sono molti - Rachele Pinzan et Giuditta Di Cataldi ©DR
SVEN - Héloïse Jocqueviel 
©Zacharie Ellia
SVEN - Héloïse Jocqueviel ©Zacharie Ellia
Le quatrième pas se fait dans la nuit - Anne-Sophie Lancelin ©Nina-Flore Hernandez

Vendredi 22 mars 2024 à 16:00 et 20:00

 

Sambistas – Lisa BISCARO BALLE

Sambistas est incarnés par une même soliste, des personnages apparaissent sur scène, tous habités par la samba : un vieillard, une reine de l’école de samba, un éméché au milieu de l’euphorie du concert. Chaque corps danse, avec sa personnalité et ses états intérieurs. C’est la même danse, et pas la même danse, et quand même la même danse.

 

Io sono molti – Rachele PINZAN et Giuditta DI CATALDI

Io sono molti  raconte le voyage de deux entités distinctes et la découverte d’elles-même au-delà du corps. Il n’y a plus de matière, seulement des vagues d’énergies, une énergie dansante. Les deux entités s’abandonnent à ce moment de pulsation, de vibration, d’énergie pure, puis se rencontrent et partagent l’expérience. Dans un duo emplit de passion et d’intimité, émerge l’être humain, l’individu façonné par la relations.

 

DISSOCIATION – Marie GOMEZ

Quatre fragments d’une même individualité se dévoilent tour à tour et tentent d’entrer en relation. Glissant de l’obscurité vers la lumière du monde tangible, les corps tissent des liens entre le connu et l’inconnu, le visible et l’invisible. Entre rêve et cauchemar, DISSOCIATION est une ode à la quête de soi, à l’itinérance intérieure qui se leurre mille fois avant d’un jour, peut-être, se trouver.

 

Thalatha – Nassim BADDAG, Sofiane EL BOUKHARI, Amine BOUABID (Compagnie Askaa)

Thalatha est un trio fusionnant les styles du breakdance, de la danse contemporaine et de la danse électro. Ensemble ils explorent le thème du voyage, de la rencontre entre la richesse des cultures maghrébine et européenne.
Thalatha  invite le public à entreprendre un voyage sensoriel et émotionnel qui célèbre la beauté de la diversité culturelle, tout en honorant les histoires de ceux qui ont forgé ce chemin.